10Jan

Modèles

Le Nébuleux :

2018, hop comme je n’ai pas envie de laisser la colle sécher dans les pots j’ai commencé la construction d’un autre modèle, le Nébuleux.
Avec la même technique de construction balsa sandwiché tissu de verre pour le fuselage et polystyrène coffré balsa pour les ailes et l’empennage, la dérive sera en stucture.
Le Nébuleux est construit spécifiquement pour être équipé en électrique donc le fuselage sera largement allégé avec des flanc en 15/10 sandwiché tissu de verre 50 g intérieur et 25 ou 50g extérieur.
Le dessus et le dessous seront en balsa 15/10 enroulé sur couple 3mm et baguettes 5×5 ne balsa.
2 couples en CTP à l’avant et un demi-couple pour emprisonner le support train atterrissage.
Un seul capot + verrière sera réalisé en moule perdu en tissu de verre 160g.l’usage de ruban carbone sera privilégié pour les renforts bati moteur,support train et renfort fixation aile.

L’aile est en deux parties sans flèche au bord de fuite.Son emplanture mesure 480 mm et le saumon 210m pour une surface de 60 dm2. L’idée est d’atteindre une charge alaire de 75g/dm2. La c’est bien parti car l’aile pèse 200g de moins que l’aile du Quasar. Profil aile et saumon NACA64012a.
A j’oubliais l’envergure c’est 1,79m et la longueur du fuselage 1,86m.Je l’ai fait un peu plus long pour reculer le centre de gravité du modèle qui sera à environ 40% de la corde moyenne.
L’objectif final est un poids de 4,5k prêt à voler.
Il a les mêmes caractéristiques technique que le Quasar hormis l’aile que je viens de décrire.
L’équipement moteur et batterie est identique au quasar et toujours en 8S(2x4S).

Les débuts du collage des flancs du fuselage, remarquez les équerres en balsa, les flancs sont résinés intérieur avec tissu de verre 50g.Notez que le fuselage est placé à l’envers sur le plateau de construction.Le plan de référence est rectiligne de ce coté.

Montage du couple moteur et du bati moteur avec inclinaison pour l’anti-couple et piqueur moteur préréglé par l’inclinaison du couple moteur, notez que l’axe moteur est donné par la position de l’hélice symbolisée par le couple circulaire devant, il faut donc déplacer la base du bati sur la gauche pour donner le bon angle.Ce qui correspond à 6 mm pour une angle de 3 degrés (anti-couple) et 3 mm pour le piqueur(1,5 degré).

Avec un peu plus de détails sur l’inclinaison du couple moteur, notez la tige filetée qui symbolise l’axe moteur avec la postion préréglé du couple avant au niveau de la future hélice.

Une vue sur l’aile qui est terminée, il reste juste l’apprêt à projeter puis la peinture.Poids avant peinture 300g chaque demi-aile.Poids final de chaque demi-aile environ 420 g.

Je suis entrain de monter l’aile sur le fuselage et j’ai réglé la position de celle-ci sur le fuseau puis collé les fourreaux de la clé d’aile dans le fuselage.Le dessous du fuselage a été coffré en 15/10.
Sur la photo montage du fil pour les servos de profondeur.

Une vue sur le fuselage, notez la mousse devant précollée pour réaliser le nez en fibre sur moule perdu.

Le moule perdu de l’avant en pleine réalisation.

Le dessus du fuselage a été réalisé en balsa 15/10 enroulé sur couples et baguettes

Nous voyons bien la structure intérieure

Une vue sur le support du servo de dérive en CTP 3mm ajouré

Pose du tissu de verre 160g puis en seconde couche du 100g

Une fois poncé et la mousse intérieure enlevée.

Avec la découpe du couple avant coté hélice.

Début du ponçage de la forme pour la verrière,il m’aura fallu une journée pour parvenir à ce résultat.
Notez que ce n’est qu’une ébauche et je dois encore creuser un peu plus le devant pour donner plus de perspective à la bulle.Donc encore quelques heures de job.

Sous une autre angle.

Et puis la préparation de la future dérive, j’ai juste collé le bord de fuite bien aligné qui permettra ensuite de régler très facilement la dérive qui sera réalisée en structure.

Demain suite de l’aventure…………

Le Quasar :

En 2017,j’ai entrepris la construction d’un nouveau modèle F3A tout balsa et sandwich résine et tissu de verre 25 et 50g. le Quasar.

Enfin les beaux jours approchent, plus que 2568 mois ouf, ouf et hop après la peinture. Que du bonheur,
Comme ça caille un peu je suis bloqué pour passer l’apprêt puis la peinture. Donc j’attends le dégel comme dirai l’autre.Enfin le temps s’améliore et je peux apprêter et peindre le zinc.Pas moins de 3 semaines pour terminer la finition peinture et vernis. Le plus long c’est le masquage, pas moins de 3 ou 4 heures pour une couleur pour 20 minutes de peinture.

Sinon coté technique du modèle:
Envergure : 1790mm
Longueur : 1820mm
Poids à vide: 3,5 kg
Poids total avec batterie et moteur/ctrl: 4,8 kg
Moteur : Dualsky XM6350EA-12
Contrôleur : hacker spin basic 90
Batterie : 2x4S TopFuel 4500maH 20C
Hélice : 19×10 Xoar.
Alimentation récepteur : NiMh 1000maH
Aile en deux parties avec clé en tube carbone diamètre 30 mm.
Train fixe carbone.
Capot, verrière en moule perdu résine tissu verre 100g.
Profil aile et empennage : NACA 64012a
Radio futaba avec servos
Profondeur 2 savox SH0255MG poids 16g
Dérive : 1 savox SC0352
Ailerons : 2 futaba S3010

Finition :

Entoilage résine + tissu 25g
Apprêt carrosserie au pistolet
Peinture carrosserie deux composants au pistolet et bombe pour petites surfaces
Vernis spécial carrosserie deux composants.

J’ai pu essayer le Quasar un WE où j’ai effectué 6 vols.Que dire qu’il vole très bien mais nécessite quelques réglages notamment équilibrage latéral à affiner.Paufiner la course des ailerons et de la profondeur.Coté anti-couple c’est correct donc rien à faire. Coté incidence aile, parfait rien à retoucher.

Coté vol maintenant, silence et calme sont appréciables mais faut s’habituer car déstabilisant.Pour l’autonomie je peux voler sans souçis 8 minutes et il reste encore 30 volts dans les accus donc correct.

Sur le terrain à Sermange:

Prêt pour un vol

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *